Projet

  • Vue
  • Images

IoT Valley

Labège, France
2020

Programme : commerces, espaces de coworking, hôtel de 134 chambres et 310 places de parking.
Localisation : ZAC Enova, Labège, France
Mission : conception, suivi de projet et de chantier
Surface : 27 180 m²
Places de parking : 310
Chambres : 134

Maîtres d'ouvrage : LRA Languedoc Roussillon Aménagement, Eiffage Immobilier
Maîtres d'oeuvre mandataires :
 LRA Languedoc Roussillon Aménagement, Eiffage Immobilier
Maître d'oeuvre : Jean-Paul Viguier et Associés
Bureaux d'études techniques: WSP (SI, Fluides, Structure, HQE), Mazet et Associés (Économiste), Gamba Acoustique, ArtxBat (Coordinateur), Bernardberoy (Structure), Technisphere (Fluides), Apave (Bureau de contrôle)
Aménageur : Enova

IoT Valley est une communauté d’entreprises créée en 2011 à Labège dans le sud-est toulousain. Cet écosystème est spécialisé dans l’internet des objets, en anglais Internet of Things (IoT). 2015 voit le lancement de son accélérateur de startups, le Connected Camp, suivi en 2018 de Genesis, une plateforme d’e-learning dédiée aux innovations et à l’internet des objets.
L’IoT Valley rassemble aujourd’hui 35 startups, 18 partenaires sur 13 000 m2. Son ambition est de développer le meilleur écosystème au monde dans l’Internet des Objets.
Avec Jean-Paul Viguier et Associés, elle engage pour ce faire un projet immobilier de grande ampleur dont la phase 1 est la construction d’un bâtiment de 27 000 m2 pour 2021.

Ce premier ensemble concentrera en six étages des espaces de bureaux et de co-working, une agora modulable, des lieux de formation, des parkings, une surface de commerces ainsi qu’un hôtel de 134 chambres.
Le projet se veut à l’image de la multiplicité des activités qui l’habitent : mouvant, adaptable, évolutif, accompagnant la vie des startups qui s’y développent. Au rez-de-chaussée partiellement ouvert au public, les plans du bâtiment présentent des espaces transparents.
À mesure que l’on franchit les étages et que les start-ups affinent leur projet; par mimétisme, les espaces de travail présentent un caractère plus fractionnable et confidentiel.
Les espaces de travail dexonèrent ses occupants des contraintes classiques d’un fonctionnalisme figé au profit de la modularité ouverte au champ des idées et des influences extérieures.

Depuis l’extérieur, le bâtiment reflète cette volonté par des façades diversifiées, un échelonnement entre les niveaux qui crée d’immenses terrasses et des voies de circulation extérieures.
L’architecture du paysage est autant présente à l’intérieur du bâtiment - avec des grands espaces collectifs à ciel ouvert sur tous les niveaux - qu’à l’extérieur tout autour. On trouve par exemple parmi eux une piste d’athlétisme, des espaces d’échanges et de réflexion, appliquant ainsi à la lettre le Mens sana in corpore sano. Au cœur du construit, deux patios se détachent en négatifs et jouent un rôle d’accès aux étages.
Le jeu intérieur/extérieur créé rend ces patios intrinsèquement liés à la construction architecturale. Les aménagements extérieurs génèrent quant à eux la continuité entre espaces publics, espaces extérieurs et espaces de travail.

Crédits Agence

Associée/Directrice de projet : Laura Gelso
Équipe projet :
  Catherine Kirk, Willy Afonso, David Sebastian Martin, Louise Frelaut, Camille Vannier, Wohn Kim, Liam Burns, Giovanni Barbagallo, Marta Ortigosa Silva, Karim Bouhidel, Hervé Fichepain
Architecture paysagère : Benjamin Doré, Alexandre Martinet
Architecture d'intérieur : Jean-Paul Viguier et Associés
Images de synthèse : Benjamin Alcover, Khanh Chi Tran, Amélie Bellaud