Projet

  • Vue
  • Images

Hypérion

Bordeaux, France
2021

Concours remporté en 2016

Programme : 
Tour et immeubles de logements, bureaux et commerces; parkings
Localisation : ZAC Gare Saint Jean - Quartier Belcier, Bordeaux, France
Surface du projet : 17.000 m²
Tour en bois R+16 : 7.000 m² / 98 logements
Immeubles de logements bas R+9 : 5.700 m² / 78 logements
Immeuble de bureaux : 4.000 m²
Commerces et activités : 360 m²
Espace de stationnement : 151 places

Maître d'ouvrage/Promoteur :
Eiffage Immobilier Sud-Ouest
Assistant maître d'ouvrage : Woodeum
Maître d'oeuvre : Jean-Paul Viguier et Associés
Aménageur : 
Établissement public d'aménagement (EPA) Bordeaux Euratlantique
Bureau d'études techniques : 
Terrell (Structures), Cetab Ingénierie (Fluides), Aïda Acoustique (Acoustics), Vulcaneo (Sécurité incendie), Socotec (Bureau de contrôle)

Le projet en vidéo

Hypérion, plus haute tour résidentielle en structure bois construite en France, se dressera au centre de Bordeaux, près de la gare Saint-Jean.

Le quartier Saint-Jean Belcier fait l’objet d’un vaste programme de rénovation urbaine. Le projet pour ce site - l’un des premiers visibles à l’arrivée en gare de Bordeaux, fait coexister la nécessité de se régénérer et d’être la vitrine ambitieuse de la métropole dans la lignée des grandes phases d’urbanisation et de développement de la ville ancienne. L’opération globale de renouveau du quartier menée par l’EPA Bordeaux Euratlantique compte l’édification de trois tours placées en quinconce dans le paysage.

À la croisée des rues Carle Vernet et d’Armagnac, le projet Hypérion comprend trois bâtiments de 176 logements avec un socle commun de deux niveaux de stationnement et un bâtiment de bureaux et de commerces.

Tirant son nom du plus grand arbre du monde, la tour Hypérion en ossature bois détermine l’identité de l’ensemble.

Haute de 55 mètres sur 16 étages, elle est composée de 98 logements pensés comme des maisons enserrant un noyau de distribution central (ascenseurs et escalier). Ce noyau est en béton tout comme les trois premiers niveaux. Cette colonne vertébrale rigide est complétée par une ossature en bois constituée de “poteaux poutres”. Les planchers et les cloisons sont en bois de type CLT (Cross Laminated Timber) qui assure modularité et sécurité au bâtiment. La construction de la tour nécessite 5 mois qui comprennent l’assemblage des quelques 1500 pièces de bois directement sur le site. Avec une emprise foncière réduite, la tour Hypérion est une prouesse architecturale et technique rendue possible par la conception en BIM et une coordination des travaux extrêmement exigeante.

Sous la gestion d'Eiffage Construction, le bois de construction provient de productions forestière et industrielle régionales. Une "étiquette de provenance forestière" permet ainsi d'établir la traçabilité des bois utilisés, de la forêt jusqu'au chantier, sous le contrôle de l'agence suisse indépendante Product DNA, spécialiste de la traçabilité des matières premières.
La politique du circuit court représente une étape nouvelle dans l'émergence des usages de construction réellement bas carbone. Le bois, matériau bio-sourcé et renouvelable, également puits de carbone, émet ainsi 25% de CO2 de moins que le béton lors de travaux de gros œuvre. Ainsi la tour stockera l'équivalent de 1000 tonnes de CO2. Contrainte à une emprise foncière réduite, la tour Hypérion est une prouesse architecturale et technique rendue possible par la conception en BIM et une coordination des travaux extrêmement exigeante

Articulé autour du volume de la tour, un immeuble bas de 9 étages accueille 54 logements locatifs sociaux et 22 logements en accession libre et en accession à prix maîtrisé. À proximité immédiate se détache un second immeuble bas consacré aux bureaux. Les rez-de-chaussée sont dédiés aux commerces. 

Fraîcheur, saisonnalité, ombrage, qualité de l’espace public sont les maîtres-mots du projet paysager et se retrouvent à toutes les échelles grâce aux espaces végétalisés et aux voies de circulation douce.

Hypérion est l'un des projets pilotes du label « Bâtiment bas carbone » lancé en 2016 par l’association BBCA. Il a reçu le Grand Prix Régional ainsi que le Prix de la Mixité Urbaine des Pyramides d’argent.

La livraison des bâtiments de l'ensemble s'échelonne de septembre 2020 pour les bureaux, à janvier 2021 pour l'édifice résidentiel bas pour se terminer en mai 2021 avec la tour en structure bois.

Crédits Agence

Associé/Directeur de projet : Christophe Charon
Architecte chef de projet : David Sebastian Martin, Thomas Ouanhnon
Équipe projet : Margherita Rossi, Samuel Locus, Léa Desbiens, Franscesca Mazzone, Fiona Dunlop, Alexandra Bertin, Nini Byrelid, Beat Meier, Pierre Resceurio, Enrico Cigolotti, Christel Catteau, Frédérique Heisch, Ronan Malle
Architecte paysagère : Benjamin Doré, Alexandre Martinez, Lionel Sikora
Architecture d'intérieur : Justine Duhautois, Alberto Vasquez
Images de synthèse : Benjamin Alcover, Jugulta Le Clerre, Khanh Chi Tran